Au programme de la session d'hiver 2019


Les frères Sisters

20 janvier -15 h 30

21 janvier - 19 h 


Fr./Esp./Rou./É.-U. 121 m. Western de Jacques Audiard avec John C. Reilly, Joaquin Phoenix et Jake Gyllenhaal.

 1851, Oregon. Eli et Charlie, célèbres tueurs à gages respectés et redoutés, sont deux frères bien différents : l’un est de nature joviale, l’autre est souvent porté par des excès de violence. Ils sont chargés par le commodore de retrouver Hermann K. Warm, un chimiste, pour lui soutirer une formule qui permettrait de trouver plus facilement de l'or. Pour cela, ils prennent le chemin de San Francisco, qui s’avère parsemé d’embûches et d’imprévus, pour rejoindre Morris, un détective chargé de surveiller Warm. Les quatre hommes ont tous le même rêve : faire fortune. Un western déconstruisant le mythe de la masculinité. Scénario solide.    Dialogues affûtés et pleins d'esprit. Sublime et envoûtant!

Bande-annonce



Anthropocène : L'époque humaine

27 janvier - 15 h 30

28 janvier - 19 h


Can. 87 m. Documentaire de Jennifer Baichwal, Edward Burtynsky et Nicholas de Pencier.

 En Allemagne, des excavatrices creusent des mines de charbon à ciel ouvert. Au Chili, d’immenses réservoirs d'assèchement du lithium défigurent le désert. Au Kenya, des centaines de milliers de personnes vivent dans des décharges géantes. En Colombie-Britannique, des arbres ancestraux font l'objet d'une exploitation forestière intensive. L'activité humaine menace plus que jamais l'équilibre de l'écosystème terrestre. Partout le constat est le même : l'activité industrielle incontrôlée mène directement à une catastrophe annoncée : l'Anthropocène. Ce film est un outil indispensable pour engager la réflexion sur les moyens de renverser la vapeur. Réquisitoire environnementaliste éloquent. Témoignages touchants. Images saisissantes!

Bande-annonce



Transit

3 février - 15 h 30

4 février - 19 h 


VOSTF All./Fr. 101 m. Drame de Christian Petzold avec Franz Rogowski, Paula Beer et Godehard Giese.

 Les Allemands sont aux portes de Paris. Georg est chargé de livrer le sauf-conduit de Weidel, un célèbre écrivain juif, à Marseille où une faune bigarrée de réfugiés recherchés par les fascistes attend de prendre le bateau pour le Mexique. Là, il apprend que Weidel s'est donné la mort pour échapper aux persécutions. Il lui vole alors ses papiers pour tenter de fuir en Amérique. Lorsqu’il fait la rencontre de Marie, une magnifique femme qui cherche désespérément son mari, ses plans de fuite sont bouleversés… Une quête existentielle dans l’attente, à l’intérieur d’une réalité sombre entre l’intime et le politique. Allégorie insoumise de la temporalité. Troublante fantasmagorie!

Bande-annonce



Mademoiselle de Joncquières

10 février - 15 H 30

11 février - 19 h 


Fr. 111 m. Chronique de mœurs d’Emmanuel Mouret avec Cécile de France, Edouard Baer et Alice Isaaz.

 Après avoir résisté longtemps aux avances du marquis des Arcis, Madame de La Pommeraye cède finalement à son charme. Au fil du temps, le marquis commence cependant à se détourner d'elle. Afin de tester son amour, Madame lui annonce que le sien est sur le déclin. Se sentant ainsi libéré, le marquis se laisse prendre au jeu de Mademoiselle de Joncquières, une jeune femme d'un milieu modeste. Madame de La Pommeraye l’aide à conquérir le marquis et lui promulgue des conseils, développant secrètement son plan de vengeance. Série de tableaux bucoliques vivants de la Loire inspirée de Diderot. Musique baroque bien dosée. Marivaudages, intrigue savoureuse et perfide. Dialogues exquis!

Site officiel 



Border

17 février - 15 h 30

18 février - 19 h 


VOSTF Suède 110 m. Drame fantastique d’Ali Abbasi avec Eva Melander, Eero Milonoff et Jörgen Thorsson.

 Tina, douanière à l'efficacité redoutable et au physique ingrat, est connue pour son odorat extraordinaire qui lui permet presque de flairer infailliblement la culpabilité d'un individu. Lorsque Vore, un homme d'apparence lui aussi étrange, passe devant elle, ses capacités sont mises à l'épreuve pour la première fois. Tina sait que Vore cache quelque chose, mais n'arrive pas à identifier quoi. Pire encore, elle ressent une étrange attirance pour lui... Réflexion prenante sur l’instinct animal de l'être humain. Mise en scène précise et dynamique. Superbe photographie tout en relief et en luminosité. Interprétation charismatique et émouvante. Lauréat du prix Un certain regard à Cannes. Troublant!

Bande-annonce



Garçon effacé

24 février - 15 h 30

25 février - 19 h


É.-U. 115 m. Drame biographique de et avec Joel Edgerton, Lucas Hedges, Nicole Kidman et Russell Crowe.

 Jared, fils d'un pasteur baptiste, découvre son homosexualité à son entrée à l’université. Appelé à montrer l'exemple et afin d'éviter d'être rejeté par ses proches, il accepte, à la demande de son père, de suivre une thérapie de conversion. Dirigée par un gourou pugnace et fondée sur les Saintes Écritures, la thérapie ressemble plus à un humiliant lavage de cerveau et de vaines promesses de lendemains virils. Déchiré dans sa chair et dans sa foi, la tête dans ses souvenirs, Jared réalise que le climat malsain qui y règne ne lui convient pas. Mais partir sera plus difficile que prévu... Sujet mordant avec une mise en scène sage. Direction d’acteurs de grande qualité.

Bande-annonce



Le poirier sauvage       * Veuillez prendre note, qu'il y aura une entracte lors de cette projection. Merci!

3 mars - 15 h 30

4 mars 19 h


VOSTF Tur./Mac./Fr./All./Bul./Suè./B.-H. 188 m. Drame psychologique de Nuri Bilge Ceylan avec Aydin Dogu Demirkol, Murat Cemcir et Bennu Yildirimlar.

  Sinan a terminé ses études et revient dans sa ville natale de Çannakale en Anatolie. Il ne lui reste qu'une étape pour devenir enseignant comme son père, ce qu’il redoute au plus haut point. En vérité, son rêve est plutôt d'être un écrivain. Alors qu'il tente de trouver les fonds pour publier son premier manuscrit, il jongle entre son père, joueur compulsif ruiné, son amour de jeunesse perdu, son avenir en tant que professeur, sa recherche financière et ses aspirations littéraires. Mise en scène soignée. Méditation intelligente et psychologiquement riche sur la transmission et la perte des illusions. Distribution très juste dominée par Cemcir, qui s'impose dans                                                                       le rôle complexe du père. Compositions visuelles d'une saisissante beauté  poétique. 

Bande-annonce



À tous ceux qui ne me lisent pas

10 mars - 15 h 30

11 mars - 19 h 


Qc. 107 m.  Drame de Yan Giroux avec Martin Dubreuil, Céline Bonnier et Henri Picard.

 Poète libre aux convictions inébranlables, Yves ne roule pas sur l'or. Évincé de son appartement, ses affaires sous le bras, il erre dans la ville, dormant chez des amis et se retrouvant le plus souvent qu'autrement dans un bar à écouter de la poésie mélodique et à noyer sa torpeur dans l'alcool. Lors d'un lancement, il fait la rencontre de Dyane. Les deux s'éprennent rapidement et Yves est tenté d'aller vivre chez elle. Là, il noue une amitié avec Marc, le fils adolescent de Dyane, fasciné par cet artiste bourru au verbe acide. Inspiré de la vie du poète Yves Boisvert. Évocation de sa personnalité rabelaisienne de fumeur alcoolique, miséreux et volage. Réalisation stylisée. Observations grinçantes sur la société québécoise. Composition intense de Dubreuil.

Bande-annonce



Les filles du soleil

17 mars - 15 h 30

18 mars - 19 h                  Violence


VOSTF Fr./Bel./Géor./Suis. 115 m. Drame de guerre d’Eva Husson avec Golshifteh Farahani, Emmanuelle Bercot et Zübeyde Bulut.

 Au Kurdistan, Bahar, commandante du bataillon Les Filles du Soleil, se prépare à libérer sa ville des mains des hommes en noir, avec l'espoir de retrouver son fils. Une journaliste française, Mathilde, vient couvrir l'offensive et témoigner de l'histoire de ces guerrières d'exception. Depuis que leur vie a basculé, toutes se battent pour la même cause : la femme, la vie, la liberté. Sujet fort, dialogues maniérés. Un portrait romantique de combattantes kurdes porté par la rayonnante Golshifteh Farahani, qui crève l’écran.

Bande annonce



Une affaire de famille

24 mars - 15 h 30

25 mars - 19 h 


VOSTF Jap. 121 m. Drame de mœurs d’Hirokazu Kore-eda avec Lily Franky, Sakuro Ando et Kairi Jyo.

 Au retour d'une nouvelle expédition de vol à l'étalage, Osamu et son fils recueillent dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. D'abord réticente à l'idée d'abriter l'enfant pour la nuit, la femme d'Osamu accepte de s'occuper d'elle lorsqu'elle comprend que ses parents la maltraitent. En dépit de leur pauvreté, les membres de cette famille semblent vivre heureux, jusqu'à ce qu'un incident révèle brutalement leurs plus terribles secrets... Portrait d'une famille atypique, gorgé de chaleur et d'humanité. Réflexion émouvante sur la paternité. Réalisation sobre et contrôlée. Excellente interprétation. Brillant! Palme d’or à Cannes.

Bande-annonce



31 mars - 15 h 30

1 avril - 19 h




7 avril - 15 h 30

8 avril - 19 h


 

 



14 avril - 15 h 30

15 avril - 19 h