La mission du ciné-club

Le Ciné-Club Alma a pour mission de promouvoir la culture cinématographique de la population en développant des activités de loisir cinématographique diversifiées et de qualité. 

 

Il vise ainsi à :

  • Démocratiser l’accès à des œuvres cinématographiques de qualité, dans une région où l'accès à ce cinéma est rare.
  • Promouvoir et favoriser la diffusion d’une programmation de films québécois et d’ailleurs en mettant de l’avant le cinéma d’auteur.
  • Informer, instruire et éduquer les spectateurs afin de développer la culture cinématographique dans le cadre d’activités de loisir organisées.
  • Favoriser l’émergence d’une nouvelle dynamique culturelle en créant un lieu de diffusion permettant de développer le loisir cinématographique de qualité.

L'équipe

 

 Audrey Dallaire, présidente

Audrey a une formation universitaire en communication/publicité - cinéma - histoire, des études collégiales en marketing et plusieurs formations complémentaires en gestion de projet, gestion d'une équipe gagnante, publics scolaires et musées, rédaction. Elle est aussi à compléter une maîtrise en art, enseignement et transmission qu'il lui a permis d'acquérir une très bonne connaissance des programmes d'éducation cinématographique, aux médias et à l'image québécois et européens. Elle a plus de dix ans d'expérience en organisation et coordination d'activités dans toutes les sphères des communications et des relations publiques, en rédaction, en animation de groupe et en enseignement au collégial. Elle travaille actuellement dans le milieu scolaire comme conseillère en communication où elle développe des projets culturels et sportifs. Elle est membre fondateur du Ciné-Club Alma et gravite dans le milieu régional du cinéma depuis plus de quinze ans.

 

Marc Fortin

Marc Fortin a été élevé dans la région, un pied dans l’eau du Saguenay et l’autre dans le lac Saint-Jean. Diplômé du Cégep de Jonquière en électrotechnique, il bosse durant 35 ans dans les médias, surtout à Montréal, en production radio et télé; il écrit pour des journaux et revues alternatifs et œuvre dans le milieu de la musique, de la scène jusqu’au disque, une main sur le pupitre de son et l’autre sur un clavier. Créatif culturel, politique et curieux dès son berceau, il capte sons et images autour du globe en safari-sonore et se gorge d’heureuses rencontres amicales et professionnelles et d’échanges socioculturels. Devenu depuis plus sédentaire, les salles obscures compensent en lui offrant l'exil, bien assis, le regard porté vers des mondes inexplorés et fabuleux.

 

Nancy Gingras

Originaire de Charlesbourg, Nancy possède une formation universitaire en Service social et une autre formation en soutien à domicile. Installée à Métabetchouan à partir de 1992, elle agit comme comptable depuis dix-huit ans dans l’entreprise informatique familiale. Elle a vécu plusieurs expériences au sein de divers comités administratifs, et ce, dans différents domaines. Adepte du Ciné-Club Alma presque depuis ses débuts, elle apprécie particulièrement les films qui viennent toucher l’âme. Elle est membre du conseil d’administration du ciné-club depuis février 2017 et espère y apporter une contribution positive afin de poursuivre la mission de cet organisme culturel voué à l’art cinématographique.

 

Félix Lafrance, vice-président

Félix est titulaire d'un baccalauréat et d'une maîtrise en histoire de l'Université Laval, à Québec, où il a résidé pendant neuf ans. Il enseigne l'histoire au Cégep de Chicoutimi depuis 2010 et a débuté sa collaboration à l'équipe du Ciné-club à l'automne 2011.

 

Régis Larouche

Régis Larouche possède une maîtrise en administration scolaire et un diplôme de premier cycle universitaire en langues et littérature. Il a enseigné pendant plus de trente ans au Cégep de Chicoutimi, particulièrement en linguistique, cinéma et communication. Il a œuvré plusieurs années comme bénévole auprès d'un ciné-club régional. Actuellement, il est retraité de l'enseignement mais agit à titre de consultant en histoire de l'éducation. Le cinéma représente pour lui l'occasion d'une éducation aux arts de la narration, un moyen planétaire de communication et d'expression, un outil de réflexion sur les préoccupations de l'humanité.